Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Bardane

Plante de la peau à problèmes

Arctium lappa L.

Partie utilisée : racines

Utilisation ancestrale

Le nom botanique dérive du grec arktos signifiant « ours » et lambanô signifiant « attraper », à cause de l’aspect hérissé de ses fruits, qui s’accrochent au pelage des animaux. Déjà citée par le philosophe grec Dioscoride (77 après JC), elle était également employée dans la médecine traditionnelle chinoise et indienne pour soigner les infections des voies respiratoires, les douleurs articulaires et les abcès. Au cours du Moyen Age, les européens s’en servaient pour lutter contre les problèmes de peau, les maladies vénériennes, les problèmes de vessie et de rein et les tumeurs cancéreuses. On raconte que le roi de France Henri III, atteint d’une grave maladie de peau, fut guéri grâce à elle. Son utilisation pendant des siècles contre la teigne, lui a valu son nom d’herbe aux teigneux.

Botanique

La bardane est une grande plante qui peut mesurer jusqu’à 1,50 m et qui peuple les bords des chemins, de préférence calcaires et ammoniacaux. Elle présente des larges feuilles alternes, légèrement dentées sur les bords et bicolores (vert mat sur le dessus et blanchâtres en dessous). La seconde année de végétation, en été, elle se couvre de fleurs resserrées en grelot de couleur pourpre. Les fruits sont épineux et de couleur brune. Pour l’utilisation thérapeutique1 ; 2, on récolte la racine longue et charnue de la plante de première année.
Très répandue dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord.

Thumbnail

Propriétés

La racine de bardane a une activité anti-infectieuse3 et anti-inflammatoire4 ainsi que régulatrice de la sécrétion de sébum. Elle favorise aussi l’excrétion de la bile et protège le foie5 ; 6.

Indications

  • Infections cutanées (furoncle, abcès, panaris, kyste surinfecté, orgelet…)
  • Acné surinfectée de l’adolescent
  • Dermatose sèche (eczéma, urticaire, croûtes
    de lait des nourrissons…)

Associations possibles

Bardane + Ortie Racine :

acné de l’adolescent - alopécie diffuse (chute de cheveux) - androgénique chez l’adulte

Thumbnail

Bardane + Mélilot :

acné rosacée

Thumbnail

Bardane + Échinacée :

infections cutanées

Thumbnail

Précautions d'emploi

Déconseillée en cas de diabète insulino-dépendant, chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant. Contre-indiquée chez les personnes allergiques aux Astéracées.