Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Desmodium

Plante de la protection hépatique

Desmodium adscendens sw. (DC)

Partie utilisée : feuilles

Utilisation ancestrale

L’origine du nom du Desmodium adscendens provient du grec desmos, qui signifie « lien » ou « faisceau », en allusion aux étamines qui se réunissent en tube à leurs extrémités, et d’adscendens, qui représente les propriétés des parties aériennes à ascensionner les troncs des palmiers à huile. Cette plante médicinale est bien connue dans toutes les régions tropicales et subtropicales d’Amérique, d’Afrique et d’Inde, où elle est utilisée de manière intensive en médecine traditionnelle.

Botanique

Le desmodium est une plante herbacée, commune dans les lieux humides et ombragés des régions tropicales et subtropicales d’Amérique, d’Afrique et d’Inde. Ses tiges minces, recouvertes de poils fins, sont longues et rampantes.
Les feuilles alternes sont composées de trois folioles obovales ; la foliole centrale est plus développée que les deux autres folioles latérales. Les fleurs, de petite taille et de couleur blanche à violet clair, donnent naissance à des fruits, des gousses articulées de couleur verte.

Thumbnail

Propriétés

La prise de desmodium entraîne une diminution de l’inflammation au niveau du foie, faisant de cette plante la plante majeure dans l’hépatoprotection. Elle est conseillée en cas de prise de produits hépatotoxiques1;2, lors d’hépatites virales3 ou médicamenteuses3. Le desmodium présente également des propriétés anti-allergiques.

Indications

  • Protection du foie, chimiothérapie
  • Hépatites virales
  • Allergies alimentaires

Associations possibles

Desmodium + Radis noir :

protection du foie (alcool, chimiothérapie)

Thumbnail

Précautions d'emploi

Déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante, ainsi que chez l’enfant de moins de 12 ans.