Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Ginseng

Plante de la fatigue physique et intellectuelle

Panax ginseng C.A . Meyer

Partie utilisée : racines

Utilisation ancestrale

Le ginseng fait partie de la pharmacopée de la médecine chinoise depuis plus de 2000 ans. Il est utilisé traditionnellement comme fortifiant, « tonique de l’énergie vitale » (Qi), et stimulant cardiaque. Sa célébrité vient de la forme particulière de sa racine évoquant un corps humain, le terme ginseng signifiant « essence de la terre ayant forme humaine » et le radical seng désignant les racines.

Botanique

Le ginseng est une plante herbacée, vivace de 30 à 50 cm de hauteur, que l’on trouve très rarement à l’état sauvage dans les forêts montagneuses d’Asie orientale, Chine... On le cultive principalement dans la péninsule coréenne et le nord-est de la Chine. La racine tubérisée principale, de grande taille et de saveur douce-amère, est récoltée au bout de 6 à 7 ans de culture minimum.

Thumbnail

Propriétés

La racine de ginseng permet d’améliorer les capacités physiques et intellectuelles1 ;2. Ses différentes propriétés sont fonction de sa richesse en principes actifs qui dépendent du nombre d’années de culture (au minimum 6 ans).

Indications

  • Fatigue physique et intellectuelle
  • Préparation aux examens
  • Troubles débutants de la mémoire
  • Récupération post-infectieuse
  • Préparation et récupération sportive

Associations possibles

Ginseng + Cassis :

récupération post-infectieuse

Thumbnail

Ginseng + Ginkgo :

psychostimulation de l'adulte de plus de 60 ans

Thumbnail

Précautions d'emploi

Par manque de données, le ginseng est déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant. Il est également contre-indiqué en cas d’hypertension artérielle sévère et de psychose.