Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Piloselle

Plante de l'élimination urinaire et de la perte de poids

Hieracium pilosella L.

Partie utilisée : plante entière

Utilisation ancestrale

Cette plante est également appelée « épervière » car on supposait, dans l’Antiquité, que les éperviers s’éclaircissaient la vue avec le suc de cette plante.
Au XIIe siècle, la piloselle était signalée comme « tonique du cœur», elle faisait partie de la pharmacopée empirique des paysans landais, qui avaient pressenti qu’elle éliminait l’urée.

Botanique

La piloselle est une plante gazonnante vivace à poils laineux et à fleurs jaunes, qui comporte une rosette de feuilles basales, au centre de laquelle s’élance une tige terminée par un ensemble de multiples fleurs de teinte jaune clair. Les feuilles sont couvertes de poils longs, blancs et soyeux, et sont à l’origine de son nom « piloselle ».
Elle sécrète des substances dites télétoxiques (acide caféier) qui ne permettent pas à d’autres plantes de se développer à côté d’elle. Très fréquente sur les terrains silico-calcaires incultes, voire arides de nos régions tempérées, elle se récolte à la floraison, en été.

Thumbnail

Propriétés

La piloselle favorise l’élimination rénale sans irriter le tissu fonctionnel des reins1.
De plus, la piloselle inhibe le développement de bactéries comme Staphylococcus aureus et Escherichia coli2. Par ailleurs, la piloselle est traditionnellement utilisée pour son activité expectorante.

Indications

  • Prévention des cystites à colibacilles
  • Rétention d’eau
  • Cure d’amaigrissement ou de détox
  • Diarrhées chroniques

Associations possibles

Piloselle + Orthosiphon :

drainer et affiner sa silhouette et brûler les graisses dans le cadre d'une perte de poids. Volume des urines et filtration rénale insuffisants.

Thumbnail

Précautions d'emploi

Aucune répertoriée à ce jour.