Aller au contenu principal
Retour à la thématique Microbiotes

La prise d'antibiotiques chez l'enfant augmente le risque d'allergies

Nez qui coule, toux, fièvre, mal de gorge chez le nourrisson… des petits maux fréquents qui peuvent compliquer la vie des parents ! Après une visite chez le médecin, il se peut que l’on se présente à la pharmacie avec une ordonnance prescrivant ce qui nous semble être la solution miracle : les antibiotiques.

Or, une étude réalisée aux Etats-Unis a montré que la prise d’antibiotiques au cours de la première année de vie impacte le risque de développer une allergie alimentaire.

En comparant les prescriptions d’antibiotiques d’enfants allergiques et non allergiques, les chercheurs ont observé que les enfants souffrant d’allergies alimentaires avaient reçu plus d’antibiotiques au cours de leur première année que les enfants non allergiques.

En effet, l’administration fréquente d’antibiotiques affecte le microbiote intestinal, acteur important dans le développement du système immunitaire et de la tolérance à la nourriture.1

L’allergie alimentaire est un ensemble de réactions immunitaires anormales (cutanées, digestives, etc.) survenant après l’ingestion d’un aliment particulier2. Lorsque la tolérance est correctement développée, la réponse immunitaire est régulée et aucune allergie alimentaire ne se déclare.

Il est donc bon de rappeler que « les antibiotiques ne sont pas automatiques » !

Thumbnail