Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Sureau

Plante de la rhinopharyngite

Sambucus nigra L.

Partie utilisée : baies

Utilisation ancestrale

Le nom latin Sambucus fait allusion aux petites flûtes (sambuca) que les Grecs taillaient dans le bois tendre du sureau.
Les Grecs recommandaient le sureau contre les écoulements et les excès de mucus. En Europe, on lui reconnaît des vertus diurétiques et anti-inflammatoires.
Fleurs et fruits ont longtemps servi à la fabrication de boissons rafraîchissantes qui servaient à purifier l’organisme des toxines accumulées durant l’hiver.

Botanique

Le sureau est un arbuste de 2 à 6 mètres de haut. Ses feuilles caduques sont composées de 5 à 7 folioles ovales et pointues. Ses fleurs sont blanches et odorantes. Les fruits sont des baies noires et rondes, brillantes, groupées en petits bouquets penchés vers le sol et gorgées d’un jus violacé.
Il pousse dans les bosquets et les terrains incultes des zones tempérées, en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

Thumbnail

Propriétés

La baie de sureau dispose d’une activité antiinflammatoire1, antioxydante2 et antivirale. Le sureau est particulièrement puissant contre le virus de la grippe (classique et H1N1) et le virus de l’herpès : il les empêche d’entrer dans les cellules pour les infecter3; 4; 5; 6.

Indications

  • Prévention et traitement des infections virales (dont la grippe et l’herpès)
  • Syndrome de l’intestin irritable
  • Prévention primaire et secondaire des maladies cardiovasculaires

Associations possibles

Sureau + Cyprès :

infection virale récidivante (herpès, bronchite chronique...)

Thumbnail

Sureau + Échinacée :

infection virale chez l'enfant (bronchite, otite, grippe, varicelle...)

Thumbnail

Sureau + Cassis :

otite sérieuse chez l'enfant

Thumbnail

Sureau + Plantain :

bronchiolite de l'enfant

Thumbnail

Précautions d'emploi

Déconseillé chez la femme enceinte. Dans de rares cas, le sureau peut avoir un effet laxatif.