Aller au contenu principal
Retour à la thématique Digestion

Quelles sont les causes de la diarrhée ?

La diarrhée est un trouble digestif qui consiste en une émission de selles généralement liquides ou molles, dans une quantité et à une fréquence plus élevée que la normale. Elle peut être aiguë ou chronique. Ce trouble est avéré au-delà de 300 g et de plus de 3 selles par jour. 

Ce trouble digestif touche près de 4.5 milliards de personnes dans le monde chaque année.

La réabsorption de l’eau : une étape importante pour la consistance des selles

Le processus de digestion est divisé en plusieurs étapes, qui sollicitent chacune différents organes. 
Une fois que les nutriments, tels que les glucides, les lipides et les protéines, sont absorbés par l’intestin grêle, le résidu du bol alimentaire pénètre dans le côlon.
C’est dans cet organe de 1,5 m de long qu’a lieu la réabsorption de l’eau présente dans le bol alimentaire, permettant ainsi aux selles d’avoir un aspect solide.

Principe de la réabsorption : l’osmose

Dans les cellules de la paroi intestinale, des petites pompes assurent le transport des minéraux, tel que le sel, depuis l'intérieur du côlon (scientifiquement appelé la lumière du côlon) vers l'intérieur des cellules intestinales.
Pour équilibrer les concentrations en sel de part et d'autre de la paroi intestinale, l'eau pénètre également vers l’intérieur de l’organisme par un phénomène appelé osmose.

Lors d’une infection bactérienne ou virale, l’activité de ces petites pompes est altérée. L’eau restant ainsi dans le côlon est alors évacuée dans les selles. Ces dernières deviennent plus liquides, d’où l’apparition de l’épisode de diarrhée.

La diarrhée aiguë

Les épisodes de diarrhées aiguës peuvent être la conséquence d’une infection bactérienne, virale ou parasitaire ou survenir suite à une intolérance alimentaire ou médicamenteuse. L’infection bactérienne est la plus représentée (environ 80% des cas), avec la bactérie Escherichia coli en tête de file.

Thumbnail

Les épisodes de diarrhée aiguë sont par exemple retrouvés chez les voyageurs, après la consommation d’eau non potable ou de fruits et légumes non lavés ou non épluchés : c’est la fameuse tourista.
Les mesures de prévention sont avant tout d’ordre hygiéno-diététiques.
La diarrhée aiguë est de courte durée, et sa prise en charge repose sur une réhydratation et des règles diététiques. Toutefois, en cas de durée prolongée, d’apparition de fièvre ou de douleurs abdominales sévères, il est important de consulter un médecin.

 

La diarrhée chronique

A l’inverse de la diarrhée aiguë, la diarrhée chronique se prolonge dans le temps et dure plus d’un mois.

 

Thumbnail

A l’origine de la diarrhée chronique, on retrouve :

  • Les problèmes de malabsorption
    Le côlon ne réabsorbe pas l’eau correctement, donnant lieu à des selles plus liquides que la normale. Cette malabsorption est notamment présente dans la maladie cœliaque, ou dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (maladie de Crohn etc).
  • L’accélération du transit intestinal
    Les mécanismes de réabsorption de l’eau n’ont plus le temps d’être effectués correctement, donnant lieu à des selles plus molles que la normale.
  • L’ingestion de solutés partiellement ou pas du tout absorbables
    Le soluté appelle alors l’eau vers l’intestin grêle par osmose, afin d’équilibrer les concentrations en sel de part et d’autre de la paroi intestinale. C’est ce qui se produit notamment lors de l’ingestion de laxatifs.

Conseils alimentaires

Une alimentation adaptée pendant un épisode diarrhéique permet d’en accélérer la rémission.
Un médecin nutritionniste détaille les aliments à éviter, et ceux à privilégier dans un question-réponse disponible ici.