Aller au contenu principal

PiLeJe Laboratoire - Microbiotes, Micronutrition, Nutrition, Phytothérapie

Histoire - Un laboratoire familial

Toute une histoire

A la fin des années 1980, le docteur Christian Leclerc exerce à la campagne la médecine générale. Au cours de ses visites, ce qui n'était qu'une réflexion émergente finit, au fil du temps, par s'imposer à lui : la plupart des malades se plaignent de troubles fonctionnels comme la fatigue, l'irritabilité, les troubles du transit...

Des manifestations que la médecine traditionnelle, qui traite la maladie par la prescription de médicaments selon des indications ciblées, ne lui permet pas de prendre en charge comme il le souhaiterait. Autour de lui, même constat, ses collègues sont souvent sollicités pour résoudre des problèmes d'ordre fonctionnel sans pouvoir proposer de solution adéquate. 

Peu à peu, une conviction se renforce chez Christian Leclerc. Pour répondre aux demandes de ses patients, il faut envisager un autre cadre thérapeutique. Entouré de ses confrères, il envisage toutes les disciplines capables de lui fournir des réponses et c’est d’abord la nutrition qui va l'inspirer pour jeter les bases d'une nouvelle discipline vouée à préserver et entretenir la santé grâce à l’apport de micronutriments : la Micronutrition.

Thumbnail

Une médecine nutritionnelle

Les micronutriments tels que les vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, probiotiques (…) ont une incidence sur la santé. Ils ne soignent pas mais peuvent corriger au cas par cas les déséquilibres de l'organisme responsables de nombreux troubles fonctionnels. Cette certitude, Christian Leclerc ne la puise pas dans ses seules convictions.

Des recherches constantes mettent en évidence les liens qui existent entre nutrition, santé et prévention. Certaines l'interpellent tout particulièrement : le fonctionnement de l'écosystème intestinal et, en particulier le rôle joué par certaines bactéries de la flore intestinale ou encore l'influence de l'acide alpha linolénique (oméga 3) sur la santé cardio-vasculaire. Il constate qu'un déficit micronutritionnel, phase précédant la carence, peut avoir des conséquences sur la santé à l'instar des besoins en ferritine développés en début de grossesse.

Le microbiote : d’une intuition médicale à la réalité scientifique d’aujourd’hui

Le laboratoire Pileje est créé en 1991. Son premier domaine d'investigation est la flore intestinale. Ses cent mille milliards de micro-organismes constituent un enjeu majeur de santé que le laboratoire souligne en consacrant au microbiote son premier lancement sous la forme d'un complément nutritionnel à base de souches microbiotiques .

Tout un travail de recherche (bibliographique, clinique, industrielle) est alors entrepris afin de caractériser les souches probiotiques pour connaître leurs effets sur la santé et déterminer à quelles doses elles s'avèrent bénéfiques.

Une démarche qui va permettre à toute une gamme de voir le jour et toujours pleinement d’actualité, au fur et à mesure des données de la recherche médicale et scientifique.

Thumbnail

Individualiser la réponse

Dix ans après sa création, PiLeJe investit un nouveau champ d'expertise, celui de la phytothérapie clinique individualisée. Basée sur l'utilisation d'extraits de plantes fraîches standardisés (EPS) dont les effets sont reproductibles, la discipline permet aux phytothérapeutes qui la pratiquent d'adapter les produits aux profils de leurs patients. 

De la même manière, la Micronutrition propose à la personne une approche individualisée, adaptée aux signes spécifiques de sa problématique, car un conseil n'est réellement efficace que s'il répond intimement aux besoins existants.

Thumbnail

Vers d'autres axes de la nutrition

Complémentaire aux précédents, PiLeJe investit en 2012 l'axe de la nutrition médicale. Cet axe d'accompagnement nutritionnel des personnes en surpoids, utilise la méthode de nutrition comportementale individualisée pour permettre au patient d'atteindre un poids plus favorable à sa santé et de le maintenir durablement.
Grâce à des outils de suivi proposés aux médecins généralistes, ce mode de prise en charge associe conseils nutritionnels et encadrement comportemental en tenant compte du fait que chaque personne est unique avec un profil métabolique personnel et des besoins spécifiques. Par la suite, PiLeJe sera amené à considérer d'autres problématiques de l'alimentation médicale comme celle touchant à la dénutrition du sujet âgé et celle visant à l'accompagnement nutritionnel des malades chroniques.

Thumbnail