Aller au contenu principal
Retour à la thématique Alimentation santé et nutrition

la NCI, une méthode globale pour obtenir et conserver un poids-santé

Adopter une alimentation-santé  va demander de rééquilibrer 3 axes indissociables :

  • l’aspect nutritionnel : ce que l’on met dans son assiette
  • l’aspect émotionnel : ce qui se passe dans la tête (pensées, émotions) et qui conditionne les comportements
  • l’aspect corporel : comment on « vit » son corps (relation au corps et activité physique)

La Nutrition Comportementale Individualisée est une méthode globale qui prend en considération ces 3 aspects pour atteindre un poids santé idéal. 

 

Qu’est-ce que la Nutrition Comportementale Individualisée ?

La Nutrition Comportementale Individualisée est une méthode globale qui s’adresse à toute personne souhaitant acquérir des habitudes alimentaires assurant un poids-santé idéal. Elle est particulièrement utile en cas de surpoids. 

Qu’est-ce que le poids-santé ?

Le poids- santé  est le poids corporel qui va correspondre à un ressenti de « bien-être corporel » et qui va assurer le maximum de chance de demeurer en « bonne santé ». L’un des critères pour le mesurer est l’Indice de Masse Corporelle qui est le rapport du poids corporel sur la taille au carré (P/T2= IMC). Un bon IMC sera compris entre 19 et 25. 

  • En dessous de 19 on parle de maigreur
  • Au-dessus de 25 on parle de surpoids
  • Au-dessus de 30 on parle d’obésité

Comment s’articule la Nutrition Comportementale Individualisée ?

Cette méthode intègre 3 axes de traitement indissociables :

  1. l’assiette, ou comment la remplir au mieux en termes de nutrition et micronutrition
  2. la tête, ou comment rester motivé et apaiser les émotions négatives autrement qu’en compensant avec la nourriture
  3. le corps, ou comment en prendre soin durablement : remise en mouvement, image du corps positive et bienveillante.      

L’axe alimentation

Nutrition et micronutrition pour bien remplir son assiette
 

Notre alimentation est composée d’aliments complexes associant dans des proportions variables des Glucides (ou sucres) des Lipides (ou graisses) des Protéines. S’y ajoutent des sels minéraux, des vitamines, et divers « micronutriments » qui permettent à nos cellules de fonctionner correctement. Pour bien composer son assiette il y a  donc déjà trois critères à considérer :

  1. la quantité en termes de calories (car les entrées ne doivent pas excéder les sorties sinon, on grossit)
  2. la qualité en termes de nutrition (ce qui est dans l’assiette : le poisson, le chou, le radis…)
  3. la qualité en termes de micronutrition (ce qui ne se voit pas : les oméga 3, le fer, le tryptophane, les vitamines et minéraux…)
Thumbnail

Ces 3 éléments doivent s’articuler de façon harmonieuse et individuelle pour chaque personne. Ils  nécessitent l’expertise d’un professionnel de la nutrition et de la micronutrition afin de vous aider à composer des menus qui vous conviennent personnellement. Dans certains cas, une complémentation micronutritionnelle peut s’avérer utile.

Une alimentation souvent trop déséquilibrée

Actuellement notre alimentation est globalement trop riche en sucres (qui déclenchent la sécrétion d’insuline, une hormone programmée au stockage) et trop riche en oméga 6 (qui favorisent l’inflammation, le surpoids, les maladies cardio-vasculaires et les cancers). Les éléments nutritionnels et micronutritionnels agissent et interagissent dans le corps de façon fine et complexe. Il faut tenir compte de ces interactions pour garantir une assiette-santé.

L’axe émotionnel

Entretenir sa motivation

La motivation est une énergie positive qui précise les objectifs à atteindre, les rend importants pour soi et donne l’élan de les atteindre. Elle nécessite un entretien régulier au cours d’un programme d’amaigrissement et pour toute démarche visant à acquérir durablement l’alimentation la meilleure pour la santé. Cela ne s’improvise pas : des exercices simples permettent de muscler cette énergie afin qu’elle ne s’affaiblisse pas avec le temps. C’est un peu comme un « coaching » motivationnel. 

Apaiser les émotions « négatives »

L’émotion est au cœur de notre vie. Celles dites « négatives » (tristesse, ennui, peur, angoisse, colère, frustration, culpabilité, honte) sont désagréables et déstabilisantes. Les éviter est alors une tentation : on se console en se réfugiant dans la nourriture. Ce réflexe qui ne fait du bien que sur le moment est souvent acquis dès l’enfance. Il est alors nécessaire d’apprendre à faire autrement sinon le yoyo pondéral est assuré ! Des techniques simples et efficaces issues des Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC) peuvent vous être enseignées par des médecins formés à ces outils. Un médecin formé à la Nutrition Comportementale Individualisée peut proposer au patient des documents d’apprentissage facilitant la mise en pratique au quotidien. 

Thumbnail

L’axe corporel

Se remettre en mouvement

Notre corps est génétiquement programmé pour bouger. C’est ainsi qu’il fonctionne correctement : on ne peut s’en passer ! Mais notre vie actuelle entraine une grande sédentarité. De surcroit lorsque le corps est lourd, on a du mal à le mouvoir. Le cercle vicieux est alors engagé. Il va falloir le rompre en douceur mais avec détermination et méthode. Remettre le mouvement dans notre vie (marcher, danser, courir…) est une clef incontournable de la lutte contre toutes les maladies (surpoids, maladies cardiaques, dépressions, cancers ….). Ici vous aurez besoin d’un accompagnement régulier.

Adopter un regard bienveillant sur le corps

L’image corporelle est le regard que vous portez sur votre corps, comment vous le voyez et considérez (laid/ beau, lourd/léger, encombrant/utile…). Cette façon de juger votre corps dépend de votre vécu et non de la stricte réalité : souvent les autres vous « voient » aujourd’hui de façon plus juste et bienveillante. Votre image corporelle va conditionner votre désir de prendre soin durablement de votre corps…ou au contraire de le punir en sabotant vos efforts. Un accompagnement est souvent nécessaire pour vous aider à (re)trouver une relation positive avec votre corps. 

Thumbnail

L’importance du suivi par un professionnel de santé pour atteindre votre objectif

Il est conseillé de consulter un professionnel de santé qui pourra vous guider et vous donner des outils pertinents pour agir sur ces 3 axes. Il est, de plus, aujourd’hui prouvé que la fréquence de consultation est l’un des facteurs les plus importants de réussite d’une démarche nutritionnelle1.