Aller au contenu principal
Retour à la thématique Digestion

Constipation, les clés pour une bonne compréhension

Qu’est-ce que la constipation ?

La constipation correspond à des mouvements intestinaux difficiles ou peu fréquents. La nourriture digérée progresse trop lentement le long du parcours digestif, ce qui entraîne une absorption trop importante, par l’organisme, de l’eau présente dans les selles. Ces dernières deviennent alors plus sèches, plus dures et difficiles à évacuer.

La constipation est un trouble digestif répandu : il touche près d’une personne sur 5, aussi bien les hommes que les femmes1 et ce, à tout âge.

La constipation peut être temporaire, comme par exemple à la suite d’un voyage, d’un changement d’habitude alimentaire ou de mode de vie. Elle peut également s’installer dans le temps : on parle alors de constipation chronique
 

Quelles sont les causes de la constipation ?

La constipation se manifeste lorsque des difficultés surviennent dans l’une des trois sections principales du côlon :

  • Le côlon ascendant (1) réceptionne la nourriture en provenance de l’intestin grêle. Lorsqu’un trouble apparaît dans cette zone, la cause est généralement d’ordre alimentaire
  • Le côlon transverse et descendant (2) fait avancer la nourriture jusqu’au rectum grâce à des contractions musculaires. Si ces dernières sont peu fréquentes, la nourriture ne progresse pas assez rapidement : on parle alors de problèmes de transit.
  • Le côlon sigmoïde (3), qui va concerner des problèmes d’ « évacuation », caractérisés par une sensation de soulagement partiel lors du passage à la selle : on parle alors de constipation terminale.

    Les différentes sections du côlon

    1. Le côlon ascendant
    2. Le côlon transverse et descendant
    3. Le côlon sigmoïde
    Thumbnail

    Identifier les symptômes de la constipation

    La constipation est caractérisée par une difficulté à aller à la selle : pour donner un ordre d’idée, on parle de moins de 3 passages à la selle par semaine pour évoquer un état de constipation ; toutefois, ce chiffre ne représente qu’une moyenne, chacun possédant ses propres rythmes biologiques.

    Les autres symptômes pouvant être ressentis sont par exemple : 

    • Des douleurs abdominales
    • La sensation que le rectum n’est pas entièrement libre
    • Des mouvements intestinaux trop intenses
    • Une baisse de la fréquence des mouvements intestinaux 
    • Des changements dans l’aspect des selles
       

    Quelles sont les personnes les plus à risque ?

    Toute personne peut être sujette, à un moment de sa vie, à la constipation. Néanmoins, certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres d’en souffrir, en particulier :

    • Les personnes âgées
    • Les personnes ne consommant pas assez de fibres quotidiennement 
    • Les personnes ne pratiquant pas ou trop peu d’activité physique
    • Les femmes enceintes, surtout lors du dernier trimestre
       

    Et la constipation chez l’enfant ?

    La constipation chez l’enfant n’évoque pas systématiquement les mêmes problèmes que chez l’adulte. Les enfants peuvent en effet se retenir d’aller à la selle, notamment en cas de distractions, et ainsi générer une constipation temporaire.

    Bien sûr, on retrouve certaines causes communes avec la constipation de l’adulte, comme : 

    • Une nourriture pauvre en fibres
    • Certains médicaments 
    • Certaines maladies comme le diabète

    Chez l’adulte ou chez l’enfant, la constipation, si elle s’étend sur plus de deux semaines, doit conduire à une consultation médicale.