Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Griffonia

Plante des troubles de l'humeur et du comportement

Griffonia simplicifolia

Partie utilisée : graines

Utilisation ancestrale

Consommé comme légume en Afrique de l’Ouest, le griffonia est également utilisé en médecine traditionnelle. Les feuilles sont employées pour éliminer les poux, les racines et les tiges comme des bâtons à mâcher. Les occidentaux se sont intéressés à cette plante dès les années 70, pour ses graines qui contiennent une forte teneur en 5-hydroxy-tryptophane (5-HTP), précurseur de la sérotonine.

Botanique

Plante originaire d’Afrique de l’Ouest, le griffonia est une légumineuse, qui pousse à l’état naturel sous forme de liane ou sous forme d’arbuste. Les fruits sont des gousses obliquement ovoïdes et gonflées, qui apparaissent entre novembre et février. Chaque gousse contient 3 à 7 graines de couleur vert vif ou marron.

Thumbnail

Propriétés

La graine du griffonia est particulièrement riche en 5-HTP, molécule à l’origine de la sérotonine, hormone qui régule le stress, le comportement alimentaire et le sommeil. Ainsi le griffonia a une action anti-dépressive1, anti-migraineuse2 et satiétogène3 ;4.
Il augmente aussi la durée du sommeil paradoxal5. Le griffonia permet par ailleurs de limiter la douleur liée à la fibromyalgie.

Indications

  • Dépression liée à un déficit en sérotonine
  • Troubles de l’endormissement, réveils nocturnes
  • Troubles du comportement alimentaire (grignotage, compulsion…)
  • Traitement de fond de la migraine et des douleurs liées à la fibromyalgie

Associations possibles

Griffonia + Ginseng :

dépression légère avec baisse de forme

Thumbnail

Griffonia + Eschscholtzia :

trouble de l'endormissement avec état dépressif

Thumbnail

Précautions d'emploi

Contre indiqué en cas de tumeurs carcinoïdes de l’intestin grêle. En l’absence de données suffisantes, l’utilisation chez la femme enceinte ou allaitante n’est pas recommandée.