fbpx Phytothérapie : les associations de plantes pour soutenir l'immunité | PiLeJe Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Phytothérapie : les associations de plantes pour soutenir l'immunité

Le système immunitaire n’est pas un paramètre de santé stable : son activité évolue et fluctue, elle peut être amoindrie ou bien renforcée, et cela en fonction de nombreux facteurs comme l’alimentation, l’activité physique, le sommeil, ou encore le stress.

Outre l’hygiène de vie, indispensable à la bonne activité du système immunitaire, des principes actifs contenus dans certaines plantes ont démontré leur potentiel immuno-stimulant, antiviral ou encore anti-inflammatoire. Lorsque les principes actifs d’une plante sont mélangés à ceux d’une autre, l’effet immuno-stimulant peut être décuplé : voici une revue des associations de plantes alliées de l’immunité.
 

Les bonnes associations

L’association cyprès-échinacée est très efficace dans la prévention des affections virales, notamment de la sphère ORL pulmonaire.
 

Le cyprès 

Les noix de cyprès renferment des principes actifs aux propriétés antivirales. Cette plante est donc indiquée en cas d’affections virales aiguës ou récidivantes. Ses molécules ont une action virucide et permettent ainsi de diminuer la charge virale. 

L’échinacée

Des études sur l’échinacée confirment que la racine possède des propriétés immunostimulantes au niveau de la sphère ORL pulmonaire.
La synergie des principes actifs augmente la production des cellules responsables de l’immunité (lymphocytes B, T et macrophages), faisant de cette plante la plante majeure dans la prévention des infections ORL pulmonaires à répétition.

L’association astragale-cyprès renforce le système immunitaire. L’association astragale-réglisse a une action antibactérienne et antivirale au niveau du système digestif et du système respiratoire.

L’astragale

Possède des propriétés immunostimulantes, antivirales et anti-inflammatoires. Plusieurs composants de l’astragale ont montré une action de la racine sur le renforcement du système immunitaire et de son activité. Les constituants de l’astragale possèdent des propriétés anti-oxydantes et bénéfiques pour le vieillissement. L’astragale est particulièrement utilisée chez l’adulte fragilisé (maladies chroniques) et les personnes âgées, en soutenant le système immunitaire. Elle est également conseillée en complément de la vaccination antigrippale.

La réglisse

Peut être utilisée en aigu, en préventif et en curatif du fait de ses multiples actions. En effet, 
ses actifs lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires et antivirales, notamment au niveau digestif.

Précautions d’emploi 

Du fait de leur forte activité sur le système immunitaire, ces plantes sont déconseillées si vous êtes sous traitement immunosuppresseur.
De même, leur utilisation n’est pas recommandée durant la grossesse et l’allaitement, par manque de données suffisantes.

Bien choisir les plantes : le rôle majeur du procédé d’extraction

La qualité de fabrication du complément de phytothérapie sera décisive sur son efficacité. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien pour choisir un produit de qualité contenant suffisamment de principes actifs, qui n’auront pas été altérés durant la récolte et la conservation des plantes, ni par le procédé d’extraction des composants actifs.
 

 

Mis en ligne le 14 janvier