Aller au contenu principal
Retour à la thématique Immunité / Fatigue

Pourquoi prendre des probiotiques avec des antibiotiques ?

Les antibiotiques sont parfois indispensables pour traiter une infection bactérienne. Cependant, ils peuvent agresser notre « microbiote » et entrainer des diarrhées. La prise de probiotiques lors d’une antibiothérapie s’avère être une aide précieuse pour limiter ces désagréments intestinaux.

Bactéries : bénéfiques ou pathogènes ?

Les bactéries sont des organismes unicellulaires (minuscules être vivants composés d’une seule cellule) présents partout : dans le corps, dans l’air ou l’eau…  Certaines sont utiles à l’organisme, notamment celles présentes dans l’intestin et qui composent ce que l’on appelle le « microbiote intestinal». D’autres sont responsables de maladies (certaines otites ou angines, abcès de la peau, infections urinaires, etc.).

Conséquences des antibiotiques sur le microbiote

Pour stopper une infection, le médecin peut prescrire un traitement par antibiotiques. 
Certains antibiotiques agissent de manière ciblée sur certaines bactéries, il s’agit d’antibiotiques à « spectre étroit ». D’autres sont à « spectre large » : ils s‘attaquent à un grand nombre de bactéries. 
La prise d'antibiotiques à large spectre ou l’association de plusieurs antibiotiques déséquilibre le microbiote intestinal par la destruction des bactéries bénéfiques. Cette dysbiose (déséquilibre du microbiote) peut entrainer des diarrhées. Jusqu’à 49% des patients traités par antibiotiques1 souffrent de diarrhées. Elles apparaissent souvent quelques jours après le début de l'antibiothérapie, mais peuvent survenir jusqu'à 6 semaines après son arrêt2,3

Les probiotiques : incontournables lors d’une antibiothérapie

Pour aider le microbiote à faire face aux modifications induites par les antibiotiques puis à rétablir son équilibre, il est possible d’avoir recours à des probiotiques pendant l’antibiothérapie
Lorsqu’ils sont pris dès le début du traitement, les effets bénéfiques des probiotiques, en prévention de la diarrhée induite par les antibiotiques  sont avérés : 

  • Des études cliniques ont montré un bénéfice des probiotiques en prévention de la diarrhée induite par les antibiotiques et des infections à Clostridium difficile4.
  • Une complémentation en probiotiques (souche Lactobacillus GG) a montré un impact positif sur les symptômes de l’infection à Helicobacter pylori et sur la tolérabilité globale de son traitement5 (diminution des diarrhées consécutives au traitement par antibiothérapie couplé aux inhibiteurs de la pompe à proton)

Les lactobacilles GG sont les probiotiques les plus recommandés6 en cas de diarrhées consécutives à une antibiothérapie. La durée de la prise de probiotiques peut être supérieure à celle de l’antibiothérapie afin de renforcer les propriétés du microbiote.