Aller au contenu principal
Retour à la thématique Microbiotes

Les probiotiques pendant la grossesse peuvent réduire les allergies chez l’enfant

La consommation durant la grossesse de probiotiques et de compléments alimentaires d'huile de poisson pourrait réduire le risque d’allergies chez l’enfant, selon une très large méta-analyse présentée dans la revue PLoS Medicine, qui montre une relation forte entre l’alimentation de la mère durant la grossesse et le risque allergique chez l’enfant.

Les chercheurs de l'Imperial College de Londres, de l'Université d'Oxford et de l'Université de Nottingham sont remontés jusqu’en 1946 pour avoir un aperçu complet de la recherche sur l’alimentation et la supplémentation de la mère durant la grossesse et le risque d’allergie chez l’enfant, plus tard dans la vie. Les chercheurs ont analysé 433 études portant sur un total de 1 506 815 participants : 260 études couvraient la période de l’allaitement et 173 concernaient le régime maternel sur d’autres périodes, ou le régime du petit enfant.

Cette revue de données a permis d’aboutir à plusieurs conclusions majeures :

  • la prise de suppléments probiotiques peut réduire jusqu’à 22% le risque d'eczéma chez l’enfant ; ainsi, les enfants complémentés avec des probiotiques ou nés de mères qui se sont complémentées au cours de la grossesse ou pendant l’allaitement, ont un risque réduit de 22% de souffrir d'eczéma selon 19 essais de la méta-analyse ;
  • la prise de suppléments d'huile de poisson pendant la grossesse et l'allaitement peut réduire de 31% le risque d’allergie aux œufs ainsi qu’aux arachides, mais avec un niveau de preuves moindre. Ainsi, les enfants nés de femmes prenant des suppléments d'huile de poisson pendant la grossesse et/ou l'allaitement ont un risque réduit de plus de 30% de « sensibilité » aux œufs à l'âge de 1 an, selon 6 essais. Ces enfants ont également un risque réduit de 38% d’allergie aux arachides, selon 2 essais ;
  • certains probiotiques peuvent également réduire le risque d’allergie au lait de vache, mais avec des preuves de moindre qualité.

Ces données permettront de mieux conseiller les mères sur l’alimentation à adopter pendant la grossesse ou l'allaitement, voire sur l’alimentation à adopter pour leurs nourrissons après l’étape de la  diversification alimentaire. 
De plus, l'huile de poisson et les suppléments oméga-3 sont considérés comme sûrs pendant la grossesse et ne sont donc pas sujet à des contre-indications.

Thumbnail

Cette analyse combinée d’un grand nombre d’études confirme donc la relation existant entre la nature de l'alimentation ou la complémentation maternelle pendant la grossesse et l'allaitement, et le risque allergique chez l’enfant.