fbpx Oméga 3, oméga 6 et oméga 9, des acides gras nécessaires - PiLeJe Aller au contenu principal
Retour à la thématique Alimentation santé et nutrition

Oméga 3, 6 et 9 : des acides gras nécessaires pour l’organisme

Les acides gras, que l’on retrouve principalement dans les matières grasses, sont tous nécessaires au fonctionnement des cellules. Parmi eux, les acides gras polyinsaturés (AGPI) tels que les oméga 3 et oméga 6 sont qualifiés d’indispensables.

Acides gras insaturés et acides gras saturés, quels apports ?

Les oméga 3 et 6  : acides gras polyinsaturés (AGPI)

Les oméga 3 et 6 sont des acides gras polyinsaturés indispensables à l’organisme. L’ANSES les définit comme des « acides gras rigoureusement requis pour la croissance normale et les fonctions physiologiques des cellules, mais non synthétisables par l'Homme ou l'animal ou synthétisés en quantité insuffisante par rapport au besoin. Ils doivent donc être apportés par l‘alimentation. »

Leurs précurseurs sont l’acide linoléique (AL) pour les oméga 6 et l’acide alpha linolénique (ALA) pour les Oméga 3. Ils proviennent uniquement de l’alimentation et notamment des huiles végétales telles que l’huile de colza, de noix, de cameline, de bourrache ou d’onagre. Les précurseurs des oméga 3 peuvent également être apportés directement par les poissons gras et/ou une complémentation.

précurseurs des oméga 6 et 3

Certaines études1 ont mis en évidence le rôle des oméga 3 dans les fonctions cérébrales telles que la mémoire, l'anxiété ou la dépression.

Les oméga 6 servent à fabriquer des acides gras qui vont assurer le bon état de la peau3. Une carence alimentaire en acide linoléique entraine notamment une augmentation de la perméabilité cutanée et une altération de ses propriétés4. Cela se traduit par une sécheresse cutanée, une perte de souplesse et une fragilisation de la peau. 

Les oméga 9 : acides gras mono-insaturés (AGMI)

Le précurseur des oméga 9 est l'acide oléique. Les acides gras monoinsaturés sont très présents dans l’alimentation et sont synthétisés par l’organisme. Cependant, près de 9 Français sur 10 sont en déficit en oméga 9
Les oméga 9 ont des effets bénéfiques complémentaires à ceux des Oméga 3 et 6 sur le taux de « bon » cholestérol (HDL), sur l’hypertension et la sensibilité à l’insuline. La consommation d’Oméga 9 apporte aussi un effet préventif contre le syndrome métabolique

Les acides gras saturés (AGS)

Les acides gras saturés sont notamment constitués d'acides laurique, myristique et palmitique qui, consommés en excès, augmentent le risque de maladie cardiovasculaire. Les acides gras saturés se présentent toujours sous une forme solide à température ambiante. On les retrouve par exemple dans les viennoiseries et pâtisseries maison, la charcuterie, le fromage, le beurre ou l’huile de palme.

Les acides gras trans

Les acides gras trans sont des acides gras saturés. La plupart des acides gras trans sont d’origine industrielle, produits par l’hydrogénation des huiles végétales dont l’objectif est de rendre les aliments plus fermes, plus stables et moins propices au rancissement. Des études ont montré qu’une consommation excessive d’acides gras trans était associée à une augmentation du risque cardiovasculaire et de la prévalence du cancer du sein.
Certains acides gras trans sont d’origine naturelle et ne présentent aucun risque au niveau cardiovasculaire. On les retrouve surtout dans les produits laitiers.

Le lien étroit entre acides gras et défenses immunitaires

Les membranes de nos cellules sont composées d’une double couche de graisses qu’on appelle les phospholipides. Chacun d’entre eux comprend un acide gras saturé et un AGPI. La présence des AGPI donne de la souplesse et de la fluidité à la membrane, ce qui permet à nos cellules de se mouvoir plus facilement. Ainsi, les globules blancs qui sont sollicités dès le début de l’infection doivent se déplacer pour encercler l’agent pathogène, un virus par exemple, et le détruire.
Les AGPI de la membrane sont capables, en fonction des demandes de l’organisme, de se transformer en molécules particulièrement utiles pour l’organisme. En cas d’infection, un oméga 6 fabrique une substance inflammatoire afin de détruire le virus. Dès que le virus est détruit, un oméga 3 de la membrane va, lui, produire un anti-inflammatoire pour éteindre l’inflammation.

Les apports nutritionnels recommandés en acides gras

  Famille d'acide gras Acides gras précurseurs Référence nutritionnelle

 

 

 

 

Acides gras polyinsaturés

 

 

 

oméga 3

acide alpha-linolénique 1 %
Acide docosahexaenoïque (DHA) 250 mg
Acide eicosapentaénoïque (EPA) 250 mg
oméga 6 Acide linoléique 4 %
Acides gras monoinsaturés oméga 9 Acide oléïque 8 %
Acides gras saturés   Acide laurique + mystirique + palmitique 12 %

L'ensemble des apports totaux de lipides est égal à 35 à 40 % de l'apport énergétique total.

L’importance du bon équilibre Oméga 6 / Oméga 3

Les oméga 6 et 3 étant des acides gras essentiels non synthétisés par l’organisme, contrairement aux oméga 9, il est important de veiller à un apport quotidien par l’alimentation. Un excès d’Oméga 6 nuit à l’utilisation optimale des oméga 3 par l’organisme et peut provoquer une prédisposition aux maladies cardiovasculaires, ainsi qu’aux troubles allergiques et inflammatoires.

équilibre oméga 3

Or, aujourd’hui, la population adulte française consomme 2 à 3 fois trop d’oméga 6. Cette situation s'explique notamment par le fait que les aliments riches en oméga 6 sont privilégiés par l’industrie agro-alimentaire. 

L’alimentation animale est également importante pour rétablir le bon équilibre car une alimentation riche en oméga 6 à base de tournesol, soja et maïs, et donc riche en oméga 6, se retrouve ensuite notamment dans des produits de consommation courante tels que la viande, les œufs ou le lait. Récemment, des plantes riches en Oméga 3, comme le colza, la luzerne et les graines de lin, ont été réintroduites dans l'alimentation de certains animaux d'élevage pour rééquilibrer cette situation. C’est par exemple le cas des produits Bleu-Blanc-Cœur.

Quels aliments sont riches en Oméga 3, Oméga 6 et Oméga 9 ?

Omega

Préférez les produits avec le logo Bleu-Blanc-Cœur (viandes, charcuterie, œufs, laits…). Les animaux issus de cette filière, reçoivent une alimentation équilibrée et variée avec des sources végétales naturellement riches en Oméga 3, comme le lin, la luzerne, l’herbe etc…
Plus d’informations sur www.bleu-blanc-coeur.org

Logo Bleu Blanc Coeur 2019
Qui peut vous conseiller ?

Qui peut vous conseiller ?

Trouvez un professionnel de santé près de chez vous, pour vous conseiller. Bénéficier d'un conseil
Bénéficier d'un conseil