Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Réglisse

Plante de l'inflammation (ORL ou digestive)

Glycyrrhiza glabra L.

Partie utilisée : racines

Utilisation ancestrale

Les propriétés thérapeutiques de la réglisse sont connues depuis l’Antiquité où elle était utilisée dans l’asthme et les ulcères. Nommée Glycyrrhiza à partir de glycys, « sucre » et rhidza, « racine », c’est-à-dire « racine douce ». La médecine chinoise la considère comme une herbe qui régule les fonctions de l’estomac et renforce l’énergie vitale. La réglisse est également largement utilisée à des fins alimentaires.

Botanique

La réglisse est une plante vivace, originaire du sud-est de l’Europe et d’Asie occidentale, qui pousse spontanément dans les prairies. Les inflorescences sont composées de grappes de fleurs, de couleur lilas, qui donnent naissance à des petites gousses.
La réglisse possède des parties souterraines très développées, de couleur jaune et de saveur douce.

Thumbnail

Propriétés

La racine de réglisse est traditionnellement utilisée pour traiter les troubles digestifs (maux d’estomac, colites). Des études récentes ont prouvé que la glycyrrhyzine, constituant majeur, est responsable de son action hépatoprotectrice1, et que les polysaccharides inhibent l’adhésion de l’Helicobacter pylori à la muqueuse de l’estomac2, limitant ainsi l’apparition d’ulcères gastriques.
Ses actifs lui confèrent également des propriétés anti-inflammatoires3 et antivirales4. De ce fait, la réglisse peut être conseillée en cas de maux de gorge, de pharyngite ou de grippe.

Indications

  • Inflammations gastro-intestinales (gastrites)
  • Prévention des récidives ulcéreuses
  • Angines, pharyngites

Associations possibles

Réglisse + Mélisse :

douleur gastrique, prévention des récidives ulcéreuses

Thumbnail

Réglisse + Échinacée :

angine virale, pharyngite

Thumbnail

Précautions d'emploi

Contre-indiquée en cas d’insuffisance rénale grave, hypertension, kaliopénie, hypertonie, chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant, faute de données.