Aller au contenu principal
Retour à la thématique Phytothérapie

Quelles plantes contre les insomnies liées à l’anxiété ?

Près de 40% des Français sont concernés par au moins un trouble du sommeil. Parmi ces troubles, l’insomnie est en constante augmentation; 50% des insomnies sont liées au stress, à l’anxiété ou à la dépression. Une étude récente a montré l’intérêt d’une association de plantes aux effets anxiolytiques, hypnotiques et sédatifs : l’eschscholtzia et la valériane dans le traitement des insomnies liées à l’anxiété.

La crise sanitaire affecte particulièrement les Français et leur rythme de vie. La dernière enquête Coviprev1 sur la santé mentale des Français pendant l’épidémie de Covid-19 révèle que 23 % d’entre eux sont anxieux et 66% déclarent avoir des problèmes de sommeil. Ces deux états peuvent avoir des conséquences néfastes dans la vie quotidienne : somnolence, réveils nocturnes, troubles de l’attention. Une étude publiée a mis en évidence l’intérêt d’une complémentation à base d’eschscholtzia et de valériane, deux plantes qui améliorent la qualité du sommeil.

Qu’est-ce qu’une insomnie liée à l’anxiété ?

L’insomnie se caractérise par les symptômes suivants, qui doivent survenir au moins trois fois par semaine :

  • une difficulté d’endormissement (plus de 30 minutes),
  • ou des réveils nocturnes ou trop précoces
  • ou un sommeil non réparateur ou de mauvaise qualité avec un retentissement diurne (fatigue, troubles de l’attention et de la concentration, irritabilité, etc.)  . 

L’insomnie liée à l’anxiété, aussi nommée insomnie d’ajustement, est plutôt de courte durée (quelques jours) et le plus souvent associée à un événement ponctuel ou une situation nouvelle, à l’origine d’un stress et qui nécessite une adaptation.

A lire aussi : L’insomnie : le trouble du sommeil aux causes multiples

L’eschscholtzia et la valériane : deux alliées contre les insomnies d’origine anxieuse

Certains extraits de plantes tels que la valériane et l’eschscholtzia sont connus pour avoir des effets anxiolytiques, hypnotiques et sédatifs.

Une étude observationnelle2 a évalué l’intérêt d’une association de valériane et d’eschscholtzia dans le cadre d’une insomnie d’ajustement.
36 adultes âgés de 18 à 65 ans souffrant d’insomnie d’ajustement ont été recrutés par des médecins généralistes.

Ils devaient présenter un score sur l’Index de Sévérité de l’Insomnie (ISI) strictement supérieur à 7 et un score d’anxiété (score d’Hamilton) compris entre 1 et 29.

Il leur a été conseillé de prendre une complémentation d’un mois avec une association d’extraits de valériane et d’eschscholtzia.

Insomnie et anxiété

Les résultats montrent que le score ISI a significativement diminué après un mois de complémentation ainsi que le niveau d’anxiété des patients. D’autres paramètres ont également été significativement améliorés tels que la durée totale de sommeil, l’efficacité du sommeil, le nombre et la durée des réveils pendant la nuit.

Ces plantes peuvent être intéressantes pour une réponse naturelle, sans effets secondaires, aux insomnies liés à l’anxiété.
Demandez conseil à votre professionnel de santé.
 

Qui peut vous conseiller ?

Qui peut vous conseiller ?

Trouvez un professionnel de santé près de chez vous, pour vous conseiller. Bénéficier d'un conseil
Bénéficier d'un conseil