Aller au contenu principal
Retour à la thématique Sommeil

Retrouvez un sommeil naturel

Découvrez les conseils du Dr Marc Beck, Médecin généraliste, Micronutritionniste et Phytothérapeute pour retrouver un sommeil naturel grâce à la phytothérapie.

 

Pour commencer, comment le sommeil est-il structuré ?

Au cours de la nuit, le sommeil va se décomposer en plusieurs cycles en général, de 4 à 6 cycles d’1h30 à 2h. Chaque cycle va se dérouler de telle manière : 

  • Phase d’endormissement de 5 à 20 minutes 
  • Phase de sommeil lent profond, période pendant laquelle la personne va récupérer physiquement 
  • Suivi d'un sommeil paradoxal, période pendant laquelle la personne va récupérer psychologiquement

Il y a ensuite une phase d'éveil qui dure entre 5 et 10 minutes et on repart sur un nouveau cycle. Tout le monde se réveille au cours de la nuit quatre à cinq fois par nuit mais du fait que cet éveil, entre deux cycles, est de courte durée, on ne s'en souvient pas.

Quelles actions ont les benzodiazépines ?

Les benzodiazépines vont avoir différentes actions sur le sommeil.
Premièrement, ils vont diminuer le temps d'endormissement et diminuer le nombre de réveils nocturnes ce qui va donner cette impression d’un sommeil beaucoup plus long et beaucoup plus profond. 
Il faut savoir qu'au bout de quelques semaines, l'action des benzodiazépines va venir perturber le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal ce qui veut dire moins de récupération physique moins de récupération psychologique. Une des conséquences des benzodiazépines, en particulier chez les personnes âgées, et du fait de ce phénomène, va être des risques de troubles de mémoire et de concentration. On va aussi avoir un risque d'accoutumance et on sera obligé de passer par des périodes de sevrage pour pouvoir diminuer et arrêter les benzodiazépines.

Comment se sevrer des benzodiazépines ?

Les plantes peuvent aider dans le sevrage des benzodiazépines, en particulier des plantes comme l’eschscholtzia et la valériane qui vont redonner aux patients un sommeil lent profond et un sommeil paradoxal, et donc une meilleure récupération physique et psychologique.
Pour faire un sevrage de benzodiazépines, il faut partir du principe qu'on ne peut pas les arrêter brutalement car à ce moment-là, il va y avoir ce qu'on appelle un rebond, c’est-à-dire une recrudescence des symptômes de départ. 
Une benzodiazépine a une demie vie d’environ 21 jours. Ce qui veut dire qu'on va devoir passer par des étapes, des périodes de 21 jours pendant lesquels on diminuera à chaque fois d'un quart de comprimés, soit d’un quart de la dose de benzodiazépines. En même temps que l'on va diminuer ces benzodiazépines, on va pouvoir rajouter des plantes eschscholtzia/valériane, rhodiole, griffonia. Ces plantes vont nous aider à prendre le relais des benzodiazépines sans les effets secondaires. Après l'arrêt des benzodiazépines, on va pouvoir diminuer progressivement les plantes et tout arrêter. 
Il faut savoir que cela peut prendre entre quatre à dix semaines pour arrêter les benzodiazépines chez des personnes qui en prennent depuis très longtemps.

Un dernier conseil ?

Lors d'un sevrage, à côté du conseil de plantes, il est aussi recommandé d'avoir une certaine hygiène de vie :  

  • se lever tôt, toujours à la même heure,
  • s'exposer au soleil, 
  • prendre un bon petit déjeuner à base de protéines le matin pour démarrer
  • prendre un repas plutôt glucidique en fin d'après-midi pour préparer le sommeil 
Lire la suite

Découvrez les propriétés de certaines plantes pour le sommeil

Qui peut vous conseiller ?

Qui peut vous conseiller ?

Trouvez un professionnel de santé près de chez vous, pour vous conseiller. Bénéficier d'un conseil
Bénéficier d'un conseil